REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Insertion

Insertion 25 Juil 2020 09:47 #2088

Le président de la République a beaucoup parlé de l’insertion des jeunes dans le monde du travail lors de son intervention du 14 juillet.
Insertion, selon le CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales) : » action d’insérer, d’introduire un objet dans une chose, entre d’autres choses, en général dans un espace réduit ou prévu à cet effet ; résultat de cette action ».
Ce mot me fait bondir dans le sens où il est employé et galvaudé.
« Insertion » des jeunes dans le monde du travail, nous dit qu’il faut déployer de l’énergie pour les faire pénétrer dans un milieu qui résiste. Cela rejoint ce que l’on dit des détenus libérés en fin de peine. De là à dire que les jeunes sont des délinquants, il n’y a qu’un pas facile à franchir pour certains, mais là n’est pas mon propos.
Un milieu qui résiste ? Un peu, oui, car il n’y a plus d’espace, sa trame sous pression libérale est trop resserrée pour accepter facilement l’absorption de nouvelles personnes, sauf à faire de la place, car le budget de personnel est compté vu que c’est le seul sur lequel il est possible de jouer pour gagner plus lorsqu’on a le pouvoir de s’organiser dans ce sens.
Je ne suis pas le seul à constater que cela ne va pas en s’arrangeant. Et alors ?
Comment faire pour que les jeunes entrants n’aient pas l’impression d’être les chiens dans un jeu de quilles, qu’ils ne finissent pas, dans un beau détournement de cible, par en concevoir une rancune vis-à-vis des plus anciens avant d’en devenir eux-mêmes et d’appliquer les mêmes méthodes d’accueil pour leurs suivants dans une espèce de roulement de chenille dont chaque maillon détesterait les autres ! Belle application du formatage induit par le contexte rendant ses victimes amnésiques une fois installées. Belle victoire des non-relations humaines !
Que peut-on attendre d’autre d’un système qui réfute son devoir de former des jeunes entrants en ne voulant recruter que des gens d’expérience et qui en même temps, vire sans état d’âme les plus de quarante-cinq ans malgré leur expérience ! Allez comprendre si vous n’adoptez pas le logiciel grippe-sou qui réduit la vie professionnelle des travailleurs à une fourchette de trente à quarante-cinq ans, qui repousse les pas-chers sans expérience et les expérimentés trop couteux ! Trop couteux pour qui, pour quoi, d’ailleurs ?
Ou le monde du travail transformé en immense gâchis humain ! Un monde qui résiste aux jeunes et aux vieux, où on est inséré à grand mal, toléré si on convient à ses exigences, puis enfin éjecté une fois essoré !
Alors que le mode d’action managérial tend vers l’augmentation du temps de travail sans toucher au salaire plutôt que vers le recrutement de nouveaux pompeurs de plus-value, ne vaudrait-il pas plutôt le réduire pour se donner des espaces de liberté et permettre aux nouveaux d’être non pas insérés en force, mais accueillis en douceur, recueillant des anciens sur le départ une formation concrète qu’ils sont bien les seuls à pouvoir leur dispenser ?
Les fanatiques du business-plan aveuglés par leurs chiffres ne voient pas à quel point leurs méthodes mécanistes sont contreproductives une fois appliquées aux humains : les gens, en ce qu’ils vivent du commerce de leur bien le plus précieux, leur temps, ne sont pas une matière première inerte mais un gisement d’intelligences attaché à n’être pas gâché par une vision dogmatique et inhumaine de leur rôle. Le système en place confisque leurs aspirations d’acteurs en les utilisant comme des pions, se privant au passage d’une immense ressource dont l’intérêt qui dépasse la seule finance lui échappe en sortant du champ de sa compréhension du monde.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Stéphane
    • Caricature et caricature ?
    • Encore un texte d'une extrême clairvoyance ! hélas inaccessible à la compréhension pour nombre de nos compatriotes,...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Libéralisme masqué
    • Que penser des manifestations de révolte et plus largement de l’extension d’une contestation des mesures imposées...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Relativité
    • En matière de calamité pour la santé des humains, le Covid19 n’est pas une nouveauté en tant que telle. Depuis le...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Compétence variable
    • Une fois de plus cette semaine, le Canard Enchainé revient sur le scandale absolu de la privatisation des autoroutes....