REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Afghanistan

Afghanistan 07 Sep 2021 15:04 #2229

La décision américaine de quitter l’Afghanistan après vingt ans de présence ne pouvait qu’aboutir au désastre que nous constatons aujourd’hui. D’autres que moi, bien plus qualifiés, glosent largement sur le sujet, sur les causes et les effets de l’effondrement du gouvernement inventé et tenu à bout de bras par un corps expéditionnaire armé jusqu’aux dents.
Envahit par les pays occidentaux pour cause de guerre éternelle au terrorisme suite aux attentats de 2001, ce pays rétif à toute mise au pas par quelque conquérant que ce soit, rejette ainsi les derniers en date qui avaient oublié un peu vite les avanies subies par leurs prédécesseurs !
Des centaines, voire des milliers de milliards de dollars ont été engloutis en vingt ans d’une guerre du fort au faible où ces immenses moyens évaporés en majeure partie dans des poches opportunistes, n’ont pas fait la différence face à la détermination d’un adversaire accroché à un relief aussi impossible que le climat sans parler des mœurs et de la frugalité locales.
En fait, cette déroute n’est qu’un effet secondaire d’un autre échec, celui d’une doctrine issue des meilleures intentions, poussant les pays occidentaux à imposer plus ou moins par la force leurs modes de vie et de gouvernement à des populations qui n’en demandent pas tant. Cette attitude arrogante et fortement colonialiste charrie derrière elle un immense panache de désastres de toutes natures qui n’ont bien sûr jamais servi de leçon, l’Afghanistan n’étant que le dernier avant le suivant !
Cette fois, le prétexte était la chasse aux terroristes, hier et ailleurs, c’était le pillage des ressources naturelles, le prosélytisme religieux, la conquête… Comme s’il en fallait un à la libération de la cupidité et de la volonté de puissance qui gouverne le monde depuis toujours.
Les récents événements génèrent dans nos contrées un sentiment de honte : il n’est jamais agréable d’avoir à assumer une débandade sous les regards goguenards ce ceux qui l’avaient bien dit et guignent la place pour en profiter à leur tour ! Pire, lorsqu’on se préoccupe du sort des gens qui ont été lâchement abandonnés après avoir cru aux bonnes paroles étrangères et aux valeurs importées ou qui ont aidé en toute bonne conscience pour le bien de leur pays. Je pense surtout aux jeunes gens ayant ainsi accédé à l’instruction générale permettant d’envisager une évolution de leur éducation traditionnelle et qui se retrouvent entre le marteau et l’enclume, rêves anéantis.
Je ne suis pas convaincu par le caractère sincèrement religieux des talibans. C’est plutôt le genre : tirez-vous d’ici, on veut que rien ne change, que les flingues continuent à assurer le pouvoir de ceux qui les portent sur ceux qui n’en ont pas ! Et moins on en sait, plus on s’écrase ! Quant aux femmes, ces emmerdeuses qui avaient entrevu leur horizon s’éclaircir, à la cuisine ! Vingt ans de chamboulements cosmiques pour que rien ne change.
Ça nous révolte ? C’est pourtant notre portrait craché d’il n’y a pas si longtemps ! Portrait oublié.
L’Afghanistan est un pays bien différent des nôtres, régit par des lois et traditions fort éloignées de nos conceptions du monde mais que ses diverses populations, hors celle confrontées directement avec nous, acceptent pour des raisons qui leur appartiennent, d’où le retour éclair des talibans ! Et s’ils en font trop, nous verrons alors avec étonnement, qu’ils se feront proprement virer eux aussi !
Avec la foi des nouveaux convertis, nous avons naïvement imaginé que sous notre impulsion, d’autres que nous pourraient accéder daredare au bonheur éternel au prix de l’abandon de leurs errements de primitifs supposés. Visiblement, cela ne marche pas ainsi vu de chez eux !
Et peste soit du web et des réseaux sociaux à présent infiltrés au plus profond des montagnes et des savanes, qui, en plus d’être des moyens de communiquer ou de s’instruire, ouvrent tout grand sur un monde autre aux atours chatoyants transformant les réalités locales en enfer à fuir à tout prix, sans montrer un instant les dangers du gouffre à franchir ni le déchirement de l’exil loin du pays natal qui vaut pourtant bien mieux qu’un tel abandon : nous avons tous vocation sur nos terres à faire le mieux pour nos familles et nos proches en nous opposant à tous les pouvoirs contraires.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de farjaud
    • Promesses, promesses !
    • Bravo pour cet article qui résume bien le mode de fonctionnement de notre monde. Nos politiques n'ont plus de vision à...
    • Portrait de farjaud
    • Autodafé, le retour !
    • Merci Daniel de rappeler ces évidences. Le monde dit libre a beaucoup glosé sur ces régimes ou partis ou groupuscules...
    • Portrait de MAVRIDORAKIS
    • Vie humaine en danger
    • Le déclin d'une société se mesure à l'hypertrophie croissante des normes qu'elle se donne...