REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Tout arrive !

Tout arrive ! 17 Aoû 2021 14:54 #2226

Je reviens sur l’éditorial de Riss en page 3 du Charlie Hebdo du 4 août 2021. Content de le voir s’échapper de la fatalité Covid pour en évoquer une qui me préoccupe aussi beaucoup en ce moment : le retour de la menace d’une vraie guerre, entre puissances à gros bras, telle qu’on n’en a plus connue depuis des décennies au point que nos concitoyens, en dehors de ceux qui s’inquiètent encore de l’avenir de la planète, n’ont même plus idée que cela puisse arriver de nouveau !
Je vous invite à le lire en ce qu’il nous rappelle quelques évidences et quelques errements passés qui devraient nous inciter à nous réveiller et à sortir le nez de nos nombrils.
Je suis pourtant bien plus pessimiste que lui, mais heureux qu’un tel journal qui sait plus que d’autres ce que massacre veut dire, ait la lucidité d’envisager le pire dans un monde où tout le monde n’est pas beau ni gentil, où le sort de la planète et de ses habitants ne fais pas le poids face aux ambitions sans limites de certains qui se moquent de tout ce qui peut les empêcher d’atteindre le pouvoir absolu.
Riss fait bien de s’appuyer sur notre histoire, riche en sursauts et renoncements directement fonctions de l’état de la société du moment. Deux exemples.
A Valmy, le sursaut d’une société en train de se débarrasser du joug d’élites traditionnelles et d’un régime absolutiste qui pesaient sur elle depuis des lustres.
En 1940, le renoncement et l’effondrement d’une société rattrapée par des inégalités sociales abyssales et mal servie par des élites arcboutées sur leurs privilèges, harassée par un précédent conflit qui l’avait décimée pour n’aboutir qu’à une victoire partielle porteuse d’orages futurs. Lisez « L’étrange défaite » de Marc Bloch, vous y trouverez des choses qui parlent au français de 2021 !
Défendre la société ne repose pas seulement sur l’armée qui n’est que le reflet de sa perception du besoin de le faire, mais aussi et surtout sur la conscience de chacun des individus la composant, d’une telle nécessité pour la conserver telle qu’ils la connaissent.
Aujourd’hui, la dimension des forces armées réduites à un service public comme un autre, délégué aux seuls volontaires à l’assumer, ne permet plus de s’opposer à des menaces massives telles que le pays en a connu par le passé, d’autant plus que l’organisation d’une éventuelle levée en masse a disparu, victime d’inconséquentes préoccupations économiques à court terme, justifiant ainsi la suspension en forme de suppression, du service national à fins de défense armée.
Demain, au moindre soubresaut de géants conquérants dont les plus lucides d’entre nous ont déjà percé à jour les sombres desseins, nous n’aurons plus à opposer que quelques gesticulations verbales pour sauver la face et éviter une confrontation où nos forces réduites à la portion congrue et égarées dans une course à la technologie ennemie de toute résilience et réactivité, seraient consommées en quelques jours pour rien d’autre que des morts inutiles.
Autant dire que nous sommes mûrs pour être cueillis par le premier condottiere venu qui aurait choisi de profiter ainsi d’une vulnérabilité méthodiquement édifiée sous les coups de l’individualisme et de la pensées unique néolibérale ramenant inlassablement la vie des peuples au rang de simples relations commerciales !
Je ne suis cependant pas sûr qu’il en soit ainsi, nos faiblesses étant telles qu’il ne sera certainement pas nécessaire d’en arriver là pour être de nouveau asservi par plus déterminé que nous. Un boulevard pour un nouveau Pétain.
Dans l’esprit du moment, les attraits de la servitude volontaire l’emportent sans mal sur un engagement menant tout droit au sacrifice pour une société qui ne fait plus rêver une majorité de gens aux références brouillées, laissant aux extrémistes, collaborateurs ou résistants, le soin d’animer ce qui reste de la vie politique. En attendant de très hypothétiques « jours heureux ».
Propulsé par Kunena
    • Portrait de farjaud
    • Promesses, promesses !
    • Bravo pour cet article qui résume bien le mode de fonctionnement de notre monde. Nos politiques n'ont plus de vision à...
    • Portrait de farjaud
    • Autodafé, le retour !
    • Merci Daniel de rappeler ces évidences. Le monde dit libre a beaucoup glosé sur ces régimes ou partis ou groupuscules...
    • Portrait de MAVRIDORAKIS
    • Vie humaine en danger
    • Le déclin d'une société se mesure à l'hypertrophie croissante des normes qu'elle se donne...