REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Micmac

Micmac 07 Jui 2020 09:19 #2081

Ce qui suit est une forme de délire de déconfinement. Mille excuses !
Tous ceux, nombreux (?), qui se souviennent avec émotion de leurs cours de physique et bien plus précisément de mécanique, connaissent deux de ses composantes, la statique qui décrit ce que ne bouge pas et la dynamique qui décrit ce qui bouge.
Le capitalisme est un système dynamique, il vit du mouvement des marchandises en parfaite symbiose avec l’économie de marché. Il craint par-dessus tout l’immobilité telle que l’épargne, système statique s’il en est, à première vue.
Sa version extrême, le néolibéralisme, a inventé une sur-dynamique : la délocalisation. On ne prospère plus seulement du cœur du capitalisme, le conflit entre ceux qui possèdent les moyens de production et ceux qui les animent de leurs temps, mais en plus, en déplaçant le lieu du conflit vers un contexte social moins exigeant, voire en demande, on récupère un énorme part de plus-value en faisant d’une pierre une multitude de ricochets !
En effet, suivant le grand principe stalinien « plus d’homme, plus de problèmes » on écarte les grognons et contestataires locaux au profit de candidats lointains et dociles impatients de rejoindre des modes de vie assénés de façon éhontée sur le world-web.
Encore plus génial, manipulés par la propagande commerciale, nous nous ruons ici pour ceux qui ont encore des revenus, sur les produits issus de ce micmac et aux prix devenus abordables par le sacrifice des travailleurs d’ici et l’oppression des travailleurs de là-bas. Pas de quoi assurer la paix entre les peuples ni s’attendre à ce qu’on s’inquiète enfin de la frénésie énergétique et minière qui saccage notre planète !
Mais la pompe à fric ne s’arrête pas là ! Tablant sur la curiosité naturelle des humains pour leurs semblables, mettant à leur disposition des moyens de transports écologiquement suicidaires tout en vendant une vie de jet setter à bas coût, ce système a inventé une nouvelle dynamique en favorisant le mouvement incessant d’une multitude de gens vers des destinations lointaines et fantasmées dont ils ne verront que l’épiderme, pressés qu’ils seront par le temps, avant de revenir vers leurs vies de labeur pour dire à de moins veinards qu’ils y sont allés même s’ils n’ont pas vu grand-chose !
Je ne crache pas dans la soupe, je suis aussi curieux que tout le monde d’aller voir là-bas comment ça se passe mais en y réfléchissant à deux fois, dans ces conditions, on peut se demander à quoi bon ! Et surtout si on pense aux systèmes concentrationnaires de vacanciers tels les clubs et les croisières qui ne sont que d’autres moyens imaginés par le système pour nous faire les poches en douce.
Au micmac des marchandises fabriquées moins cher là-bas, répond le micmac des gens qui profitent plus pour moins cher là-bas, tout ceci pour le plus grand profit d’une machine néolibérale à la poursuite du mouvement perpétuel (pour les curieux, et au-delà de l’étymologie admise par le CNTRL, pour certains, le mot micmac vient du quechua « mitmac » signifiant « éparpiller » qui a donné chez les Incas le mot « mitimae » désignant un processus de brassage de populations conquises déplacées au cœur de l’empire pour mieux les assimiler et remplacées chez elles par des populations de l’empire garante de la loyauté des autochtones. C’est en ce sens que je l’emploie en général).
Si la pandémie ne semble pas avoir affecté beaucoup le trafic des marchandises, elle a fait cruellement apparaitre la vulnérabilité de celui des humains, générant une crise sans précédent qui s’est répandue des transporteurs à celles des avionneurs entre autres, et enfin à l’industrie énergétique.
A présent, reste à savoir qui l’emportera : la conscience enfin acceptée d’avoir à arrêter cette frénésie, ou bien le retour hâtif à la pompe à fric suicidaire, une forme de sagesse ou la crétinerie la plus crasse, en un mot un peu plus de statique et un peu moins de dynamique ?
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Convergence
    • C’est un constat désabusé : les sociétés humaines modernes sombrent petit à petit sous l’emprise de deux...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Tour de Babel
    • Nous connaissons tous l’histoire bien ancienne de la Tour de Babel dont le Dieu jaloux et colérique de ce temps-là...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Renoncer
    • Nous en avons tous plus ou moins conscience : pour éviter le pire, ce monde doit évoluer vers un modèle moins...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Insertion
    • Le président de la République a beaucoup parlé de l’insertion des jeunes dans le monde du travail lors de son...