REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Gilets jaunes IV

Gilets jaunes IV 08 Aoû 2019 17:10 #1957

Les gilets jaunes font de moins en moins parler d’eux, ou bien parle-t-on de moins en moins d’eux ?
Je crois que le mouvement s’est petit à petit réduit en différents groupuscules regroupant les plus déterminés qui, je l’espère pour que tout cela n’ait pas servi à rien, sont en train de travailler d’arrache-pied à des propositions qu’ils pourront défendre ailleurs qu’autour des ronds-points.
Je ne me moque pas, je suis seulement triste de constater que, comme c’était prévisible, tout combat sans idée de manœuvre ne mène à rien. Et pour avoir des idées de manœuvre encore faut-il avoir des idées tout court alors que pour beaucoup de manifestants, ce seul fait était impie !
Oui, je suis triste d’avoir trop souvent entendu l’expression du rejet de toute organisation de recueil et de transfert de la parole, de tout contact avec la presse réputée aussi pourrie que les politiques.
En ce sens, ces gilets jaunes qui refusent toute organisation considérée comme suspecte par essence, sont les purs produits du système libéral qui honnit aussi tout ce qui peut s’opposer à sa toute puissance, en particulier les politiques et les médias !
Cruel constat que celui de cette collusion inattendue ne pouvant que déboucher sur un échec et encore plus de rancœur.
Le pouvoir en place, qui s’est fendu de quelques milliards pris à Paul pour copiner avec Jacques, qui a organisé un grand débat national en forme de catharsis et de one man show présidentiel, qui est retombé à la fin sur ses pattes, s’en sort plutôt bien aidé en cela par l’exploitation éhontée des turpitudes de quelques puissants imprudents qui se sont fait attraper la main dans le pot de confiture pour être sacrifiés aussitôt sur l’autel de la paix sociale.
Mais il y aura un prix.
En effet, que ce mouvement se soit essoufflé ne signifie pas que la pression soit retombée, elle n’est que contenue et continue de monter sous les coups de la poursuite sans vergogne d’une politique ultralibérale assumée dont les prochains effets, une fois dûment constatés sur les feuilles de paie, les retraites, les services publics et l’augmentation effrénée de la fortune de nos milliardaires préférés, seront autrement plus explosifs, nourris du mépris des dominants et d’un déclassement social aussi insupportable qu’inadmissible dans un pays riche qui ne sait plus partager.
Il y aura encore plus de violence et encore moins de dialogue si la contestation de l’ordre établi n’est pas étayée par des propositions solides. Leur établissement et leur défense sont les préalables à toute sortie de crise par le haut, à condition qu’ils soient portés par une majorité d’entre nous enfin réveillés, arrachés des diversions artificielles et des indignations superficielles.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Démonstration par l'absurde
    • Ces dernières semaines, deux événements sont venus nous rappeler durement que nous reculions depuis trop longtemps...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Sécurité mortelle
    • Comme une ébauche de réponse à mes précédentes interrogations, je crois que les sociétés humaines ont besoin...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Rupture anthropologique
    • Comme vous, j’entends parler de rupture anthropologique à propos de la très controversée P.M.A. (procréation...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Lever les yeux
    • L’agitation permanente autour de la notion d’effondrement et de sa grosse part écologique me met mal à l’aise...