REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Gilets jaunes III

Gilets jaunes III 12 Jan 2019 09:19 #1897

Décidément, le canard coriace est toujours obstinément vivant, huit semaines après !
Plusieurs cheminements sont cependant apparus.
D’une part, de nombreuses personnes revêtues du gilet jaune, poursuivent les actions avec régularité, toujours aussi rétives à communiquer avec une presse qu’elles vouent aux gémonies, toujours aussi peu précises sur leurs revendications souvent contradictoires et variables suivant le lieu.
D’autre part, un gouvernement et des pouvoirs publics qui se sont rués sur l’idée de grande consultation tous azimuts, de grand débat …
Enfin, ceux qui ne croient plus à rien du tout.
L’impact des manifestations de gilets jaunes est bien contrecarré par un traitement superlatif des actes de violence et les rodomontades sécuritaires des chiens de garde du système en place. Ils sont aussi desservis par des soupçons assez légitimes de récupération par les extrémistes de tous poils et par les soutiens encombrants de populistes étrangers. Si l’opinion publique leur est toujours favorable, la tendance est baissière et fonction de l’illisibilité de leurs revendications et de la violence qui prend notre société ramollie à rebrousse-poil.
La mise en place d’une grande consultation officielle, gigantesque comité Théodule, ne me dit rien qui vaille, même si beaucoup de gens vont sincèrement y participer pour faire remonter leurs inquiétudes vers le haut où, hélas, une fois brassées par l’énarquie & co, ne sera extrait des données que ce qui ne sera pas nocif à la pensée unique. Et ensuite, pschitt !
Et ceux qui ne croient plus à rien dériveront encore plus vers la négation de la politique et le recours à la violence.
Beau tableau.
Ne parlons même pas du référendum d’initiative citoyenne, arme létale s’il en est pour la démocratie et l’intérêt général puisqu’en fonction des humeurs et des forces de propagande, on pourra appeler à voter pour ou contre tout et n’importe quoi, instituant de fait une dictature des plus remuants, de l’instantané, de l’irréfléchi, rendant tout gouvernement impossible.
Or dans tout ce fatras, je ne discerne toujours pas d’attaques frontales contre le système capitaliste ultra-libéral trop bien camouflé en arrière-plan du remue-ménage et des violences par un pouvoir et des médias complices qui dérivent les énergies vers des espaces hors sujet où elles s’épuisent.
Et comme on ne peut pas choisir l’arme adéquate car on se trompe de cible, on se retrouve à combattre des moulins à vent avec des éventails !
Cet ennemi dénié l’emportera tant que nous n’ouvrirons pas nos yeux sur sa morbidité et sa fourberie, sur son inhumanité et son indifférence au saccage de notre planète.
L’idée d’une consultation de la population sur ses aspirations et propositions est excellente si elle n’est pas confisquée subtilement.
Alors, soyons fous et inventifs.
Attelons-nous à la constitution de jurys composés par tiers de citoyens volontaires, tirés au sort et de membres des administrations publiques locales, dans chaque commune ou communautés de communes, chargés de recueillir les doléances et de les ordonner sans les juger par secteurs d’activité.
Ces résultats seront confiés à des jurys départementaux de même structure devant communiquer leurs synthèses à un jury national qui défendra ses conclusions devant le gouvernement. Ceci bien sûr en toute transparence.
Difficile à mettre en place ? Certainement, mais la perspective de pouvoir défendre ses revendications au plus haut niveau et de peser sur les décisions en découlant nous donnera des ailes et abattra tous les obstacles derrière lesquels on s’abrite habituellement pour ne rien faire. La flemme et la lâcheté entre autres.
Et vous, vous avez aussi certainement d’excellentes idées pour sauver ce débat de la débâcle ?
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • La vie à perpétuité
    • La France est un état de droit. Nous sommes en train d’en faire une éclatante démonstration avec l’interminable...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Désertification culturelle
    • Les filières d’enseignement professionnel de l’Éducation Nationale vont être amputées d’un bonne part de...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Mascarades
    • Encore une polémique en forme de Zeppelin : les armes françaises vendues dans un seul but lucratif seraient utilisées...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Polémiques et paravents
    • Dans ces lieux, j’évoque souvent le recours systématique à la polémique dans la vie de la cité en regrettant que...