REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Démocratie dévoyée

Démocratie dévoyée 08 Nov 2018 15:55 #1877

Beaucoup de pays sont régit par des principes relevant de la démocratie. Mais si on observe de plus près le déroulement des opérations, les masques tombent vite, dévoilant de vieux démons à l’œuvre sous ce couvert avenant !
En effet le bon vieux schéma pyramidal reprend vite le dessus une fois les élections achevées. Ce qui devrait gouverner collégialement est bien vite parasité par quelques individus providentiels qui s’auto érigent en leaders charismatiques et confisquent le pouvoir sans que les institutions n’y puissent rien.
Un bien mauvais système que la démocratie qui permet par son biais à des roitelets provisoires de se succéder au pouvoir puis d’y revenir à leur guise suivant le charme des mensonges proférés durant les campagnes électorales.
Un bien beau système lorsque les électeurs sont suffisamment informés de la vie de la cité et assez instruits pour y comprendre quelque chose sans tomber dans le panneau des propagandes occultant les intentions réelles des candidats.
Pour ce qui concerne notre monde, le seul fait d’avoir surnommé notre président « Jupiter », en dit long sur le partage du pouvoir et son exercice éclairé !
Ce qui m’irrite le plus est qu’on s’obstine à nommer « démocratie » ce système confiscatoire du pouvoir qui permet à ceux qui le détiennent et leurs affidés, de faire ce qu’ils veulent durant tout leur mandat.
Je propose qu’on appelle cette trumperie, pardon, tromperie, la « démagocrassie » !
Parce qu’on caresse le bon peuple dans le sens du poil pour mieux le trahir de la manière la plus dégueulasse.
Nous sommes tous coupables d’avoir laissé filer, d’avoir regardé ailleurs lorsque, petit à petit, très finement, ont été contournées les obstacles à des ambitions non conformes à nos lois.
Une fois nos gouvernants élus, plus personne ne les contrôle, soit par absence d’un dispositif efficace, soit par détournement de ceux qui existent ! La fameuse discipline de parti transformant les députés en soldats de plomb n’est qu’une des faces visibles de cette dérive.
Je reviens donc encore une fois sur les principes que nous favorisons : un seul mandat pour les élus avant de retourner à leurs moutons, des jurys populaires pour contrôler ce qu’ils font et défendre l’intérêt général sous peine de récusation.
J’entends déjà des hurlements au fond de la classe : instabilité, incompétence, irrespect des vocations politiques, que sais-je encore !
Mais au fond, cela ne vaut-il pas mieux que de continuer à laisser pourrir une situation inacceptable ?
Ne serait-ce pas la solution pour ramener les citoyens à s’intéresser à une vie politique qui leur paraitrait ainsi plus accessible et sur laquelle ils pourraient peser ?
Alors, réfléchissons, imaginons, proposons, réclamons cette autre organisation de la vie politique enfin conforme au bon sens et à la décence commune.
(Pour en savoir plus sur nos propositions, rendez-vous sur les onglets « Propositions » et « Idées » sans hésiter à mettre votre grain de sel dans le débat encore ouvert tant il est complexe !)
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Brésil fasciste
    • Le cauchemar continue : le Brésil vient de basculer dans le fascisme –il faut dire les choses comme elles sont- en...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Démocratie dévoyée
    • Beaucoup de pays sont régit par des principes relevant de la démocratie. Mais si on observe de plus près le...
    • Portrait de Carole
    • Ecoles sous le feu
    • Voilà une belle phrase qui résume presque tout l'article : "il est nécessaire d’avoir été soumis à une autorité...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Encore la laïcité !
    • Je reviens sur ce sujet brûlant après avoir exposé ici même mon point de vue en juin 2017. Comment expliquer que la...