REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : ebdo

ebdo 03 Avr 2018 09:01 #1822

Se lancer dans une nouvelle aventure éditoriale est toujours risqué en ces temps de dématérialisation à marche forcée.
Ne pas vouloir recourir aux recettes publicitaires pour équilibrer les comptes est un second défi venant alourdir encore le précédent.
Ceux qui ont eu le courage de lancer « ebdo » ont certainement pris modèle sur leurs précédents succès, XXI et 6mois, conçus sur le même principe d’indépendance économique ne reposant que sur un lectorat attaché aux mêmes valeurs. Succès fragile cependant, comptant sur la détermination et la patience d’acheteurs peu sensibles aux enluminures publicitaires habituelles à la presse courante et à sa cadence infernale bien loin des rythmes trimestriels ou semestriels !
C’était une bonne idée de faire le lien avec la frénésie moderne à base d’un hebdomadaire au contenu découlant en partie de l’esprit des deux revues précédentes mâtiné d’une toute autre réactivité mais s’ouvrant à des thèmes beaucoup plus polémiques que ses concurrents établis de longue date.
Une bonne idée menant à un naufrage sans appel au bout de 11 numéros.
Comment en est-on arrivé là ?
Pluraliste, mais trop fourre-tout.
L’esprit de XXI n’est pas condensable.
L’esprit de 6mois n’est pas condensable non plus.
Confusion entre insolence et imprudence dans la polémique.
Amateurisme étonnant dans l’affaire Hulot par mépris du lectorat ciblé.
Jeux, conte pour enfants, recette de cuisine, bricolage, couverture de tout le spectre ?
Brèves scientifiques trop brèves, sans liens ouverts en vue d’approfondissement par ailleurs.
Sujet « sociaux » trop anecdotiques afin de tenir en 2 ou 3 pages, loin des articles opulents de XXI.
Une BD, c’est bien, mais en 4 pages, condenser les sujets abordés ? La Revue Dessinée fait mieux !
Au final, une impression de zapping imposée par le format et la volonté panoramique, un gâchis d’idées trop hâtivement exposées, partant dans tous les sens.
Le Canard Enchainé est aussi un journal sans publicité, centenaire, comptant des centaines de milliers de lecteurs hebdomadaires, mais aussi sans concessions, fidèle à une forme et à une ligne de conduite, aux informations si vérifiées qu’il n’est quasiment jamais mis en difficultés par la justice …
Je ne fais pas la publicité de ce journal qui se suffit bien à lui-même : il est un exemple de rigueur et de constance ! Mais cela ne s’est pas fait en deux mois non plus.
Lecteur fidèle de XXI et 6mois depuis leurs débuts, ebdo m’a décontenancé par sa forme de panorama inabouti de trop de choses disparates condensées dans un volume et un temps trop restreints, comme une invitation à se contenter d’effleurer les choses du monde dans une fuite sans fin.
ebdo est mal né d’un enthousiasme aveugle oublieux des valeurs fondant ses deux grands frères. Puisse-t-il ne pas les avoir abattus aussi.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Le nouveau Spielberg
    • Je viens de découvrir le dernier film de Steven Spielberg, « Ready Player One ». Excellent scénario de...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Orwell
    • Si par quelque miracle défiant les lois naturelles, George Orwell revenait parmi nous, il en tomberait à la renverse !...
    • Portrait de FARGET
    • Le nouveau travail
    • L'échelle des valeurs instaurée par le système capitalisme ne semble plus exister chez une partie de la jeunesse....
    • Portrait de Daniel Méjean
    • ebdo
    • Se lancer dans une nouvelle aventure éditoriale est toujours risqué en ces temps de dématérialisation à marche...