REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Ma première réunion politique !

Ma première réunion politique ! 04 Déc 2017 16:00 #1797

Il y a quelques jours, un peu par surprise, alors que je croyais aller assister à une conférence, j’ai participé pour la première fois de ma tardive vocation politique à une réunion organisée par un parti en vue.
Le sujet était l’intelligence artificielle. Amateur de science-fiction depuis bien longtemps, curieux des développements incessants des sciences et techniques orbitant autour du concept, c’était plutôt tentant de mon point de vue !
Mais j’en parlerais par ailleurs, pour l’instant, je voudrais me concentrer sur la forme donnée à cette réunion ainsi que sur la nature des figures imposées.
Il s’’agissait en fait d’une soirée de réflexion collective sur ce sujet bien dans l’air du temps, sur ses implications dans la vie de la société et des gens.
Regroupés en équipes de quatre personnes pour travailler sur plusieurs sujets successifs, le but était de recueillir les idées afin d’en extraire les plus fortes et couramment exprimées afin de nourrir une réflexion à plus haut niveau. Jusque-là …
Premier étonnement : on nous a lancé sur ce sujet sans que nul n’explique ce qu’on entendait par là ! D’où une grande confusion, chacun ayant une approche personnelle : les idées émises sont donc parties dans tous les sens, de l’anecdotique au métaphysique !
Second étonnement, il a été clairement dit par les animateurs qu’on ne devait lister que des idées positives ! Donc les multiples idées dégagées ont fleuré bon l’optimisme et le politiquement correct dans un domaine ou toute bonne idée a son pendant négatif et doit être soumise à un solide examen critique !
Au final, un certain nombre de choses vont remonter à l’étage en dessus pour participer à construire les propositions du parti sur ce sujet.
Pas besoin cependant d’être grand clerc pour discerner deux grandes conséquences très négatives à mes yeux : « Big Brother is watching you » et « Vive la marchandisation générale ».
L’exercice a été pour moi faussé par le parti pris d’optimisme à tout crin qui a détourné l’attention du côté obscur de certaines idées : le contraire aurait permis d’ouvrir de sacrés débats, hélas préjudiciables aux présupposés de la doctrine de ce parti.
En fait, j’aurais beaucoup aimé, après un rappel de la définition exacte du sujet, que soit décrit le champ de réflexion, le substrat soutenant les idées avancées : liberté, égalité, fraternité, bon sens, décence commune, prééminence de l’intérêt général. La discussion aurait été bien plus riche mais bien sûr hors des sentiers sur laquelle on voulait la maintenir.
Une chose m’a tout de même rassuré : une petite trentaine de personnes – hélas pas de jeunes- s’étaient déplacées pour cet exercice, qui, j’en suis bien certain, moins étroitement encadrées, auraient pu avancer des idées bien plus pertinentes et fondées.
Pour revenir sur l’intelligence artificielle ou supposée telle, j’avais l’impression de me balader sur un de ces immenses arbres de décision, base des systèmes experts, qui vous proposent un certain nombre de choix à chaque embranchements mais sans la possibilité d’en ajouter d’autres ou de naviguer en travers du flux ! Un système dans lequel on reste à la merci de celui qui l’a programmé ! Le contraire du libre arbitre, mais peut-il y en avoir un en politique alors que tout le monde pense avoir raison ?
Modérateurs: Rémi Castérès
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Inteligence artificielle
    • L’intelligence artificielle devient un concept de plus en plus familier mais qui reste très flou et porteur de...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • L'Elfe et les trolls
    • Beaucoup d’eau plus ou moins nauséabonde est passée sous les ponts médiatiques depuis le 1er novembre dernier. Ce...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Super héros
    • Bien que bon public, les films ou les bandes dessinées de super héros ne me séduisent pas plus que cela. Pourtant,...